Théophraste Renaudot (1586-1653), un médecin de cour dans la cité

Stéphane Haffemayer propose une version pre-print d’un article à paraître dans les actes du colloque du Grihl “Les intellectuels dans la cité” (lundi 15 mai 2006, http://calenda.revues.org/nouvelle6744.html), à paraître incessamment aux presses de Rouen et du Havre. Continue reading Théophraste Renaudot (1586-1653), un médecin de cour dans la cité

Cultures de cour, cultures du corps, 14e-18e siècle

Cultures de cour, cultures du corps (title page)

(dir.) Mathieu Da Vinha, Catherine Lanoë et Bruno Laurioux

Editor’s description:

Dans toute l’Europe occidentale, du Moyen Âge jusqu’à l’Époque moderne, se sont épanouies des sociétés de cour qui ont accordé au corps une place nouvelle, assurant sa promotion dans le jeu politique et social. Ainsi, les stratégies de son maintien, de son entretien et de son apparence tiennent une place toute particulière au sein de cet univers hiérarchisé. En se fondant sur l’exploitation de sources très variées (littéraires, iconographiques ou comptables) et en s’attachant à décrire non seulement les normes et les représentations de cette culture du corps, mais encore les pratiques et les techniques auxquelles elle a donné naissance – savoir-faire, gestes, accessoires, aménagements spécifiques… –, les contributions rassemblées dans ce volume proposent des éclairages inédits et précis sur les sociétés curiales européennes. Elles traitent aussi bien des usages des parfums et des cosmétiques, ou encore des perruques, que des régimes de santé, des bains thérapeutiques ou de propreté, d’hygiène dentaire ou même des « commodités ». Par-delà les anecdotes et les clichés persistants, elles démontrent que les questions de santé, d’hygiène et de beauté ont été au cœur des préoccupations des individus qui peuplaient les cours.

Table of contents:

Introduction, Catherine Lanoë

Georges Vigarello, La beauté au cœur des préoccupations des cours modernes

I. Prendre soin du corps

  • Laurence Moulinier-Brogi, Soins du corps à la cour de France au tournant du XIVe siècle
  • Didier Boisseuil, Les cours italiennes et le thermalisme à la Renaissance : les Sforza de Milan et les cures thermales au milieu du XVe siècle.
  • Elisa Andretta, Les régimes de santé des papes dans la deuxième moitié du XVIe siècle.
  • Stanis Perez, L’hygiène de Louis XIV.
  • Colin Jones, Les dents du roi.

II. Éduquer le corps ; re-présenter le corps

  • Élodie Lequain, Le bon usage du corps dans l’éducation des princesses à la fin du Moyen Âge.
  • Frédérique Leferme-Falguières, Corps modelé, corps contraint : les courtisans et les normes du paraître à Versailles.
  • Pauline Lemaigre-Gaffier, La mise en scène du corps du roi : l’organisation du sacre de Louis XVI par les Menus Plaisirs.
  • Mechthild Fend, Toile nerveuse. Rendre la peau dans les portraits de fantaisie de Fragonard.
  • Melissa Lee Hyde, Beautés rivales : les portraits de Madame du Barry et de la reine Marie-Antoinette.

III. Artisans, espaces et objets du corps

  • Ronan Bouttier, Les bains royaux, de Fontainebleau à Versailles.
  • Mary K. Gayne, La taxe sur les perruques de 1706 : l’intégration du corps dans la société marchande de l’Ancien Régime
  • Marie-France Noël, Prendre ses aises…
  • Eugénie Briot, « Des essences, des poudres, des parfums et autres semblables galanteries » : Normes et pratiques du corps parfumé à la cour de France, XVIIe-XVIIIe siècles.

Conclusion, Bruno Laurioux

Bibliographie générale

  1. Sources imprimées
  2. Études